AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oliver Ivan Howell • Resception réussie c'est un sans fautes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
O. Ivan Howell


avatar

Messages : 6
Je suis arrivé(e) ici le : 08/06/2011


MessageSujet: Oliver Ivan Howell • Resception réussie c'est un sans fautes !   Mer 8 Juin - 22:31

♠♠Howell
Oliver Ivan
Fiche par Twi-art , le forum


Poste Vacant? : [ ] Oui; [X] Non

Feat : David Henrie



Moi
• PRENOM (S) : Oliver Ivan
• NOM : Howell
• AGE : 20 ans
• DATE & LIEU DE NAISSANCE : 24/06/1991 Hobart, Tasmania, Australia
• ORIGINE: Australienne
• ORIENTATION SEXUELLE: Les deux x)
• SITUATION AMOUREUSE : Célibataire
• GROUPE : Humains
• RACE : Humains
• DON : [ ] Télépathie [ ] Aucun [X] Echo
• TYPE : [ ] Européen [ ] Indien [ ] Hispanique [ ] Asiatique
• TAILLE : [ ] Très Grand(e) [ ] Grand(e) [X] Moyen(ne) [ ] Plutôt Petit(e) [ ] Petit(e)
• CORPULENCE : [ ] Obèse [ ] Enveloppé(e) [X] Normal [ ] Mince [ ] Très Mince

Mon Histoire

Sa mère avait de magnifiques cheveux blonds et son regard vous envoûtait totalement. Sa voix était douce et rassurante. Elle tomba amoureuse d'un homme tout à fait charmant. Ils s'étaient rencontrés dans un restaurant. Elle servait les clients et lui, il venait de commander un double cheeseburger au bacon. Elle venait juste de se faire embaucher et elle n'avait pas beaucoup d'expérience dans le service. Maladroite comme elle était, elle se prit les pieds dans celui de la chaise et renversa la commande sur son client. Il avait de la sauce tomate et du bacon sur son uniforme non pas de facteur mais de policier. Il était encore en service mais il s'était arrêté pour un petit creux. Il savait très bien que si un autre agent le voyait comme là au lieu de faire son travail, il serait sanctionné. La jeune femme s'excusa pendant une bonne dizaine de minutes. Le patron, ayant vu la scène, la renvoya sur le champ et offrit au policier sa commande.
Ils se rencontrèrent dans la rue. Cette fois, elle ne renversa pas un cheeseburger mais un café. Il la rassura en disant qu'il avait une autre veste dans sa voiture et l'invita dans un bar. Ils discutèrent, un long moment, tout d'abord à propos du renvoi de la jolie australienne et ensuite de leur vie respective avant de s'apercevoir qu'il faisait déjà nuit. Ils s'échangèrent leurs numéros et se quittèrent d'un signe léger de la main.
Quelques années plus tard, ils eurent un enfant. Des doutes se levèrent quant à la véritable identité du père du petit garçon. En effet, il était brun alors que ni la mère ni le père n'avaient cette couleur de cheveux. Bien sûr, l'homme savait que sa femme était fidèle et qu'elle ne l'avait pas trompé. Il se révéla qu'un gène d'un ancêtre du policier s'était affirmé au milieu de tout les autres. Les deux familles furent soulagées par cette information mais encore, elles se posèrent des questions. Le nouveau né ne ressemblait à aucun des parents. Il avait les yeux bleu-gris. Tout le monde crut qu'il y avait eu des échanges de bébés à l'hôpital mais les malentendus se dissipèrent lorsqu'ils ont décidé de faire un test de paternité. Oliver était bien le fils du couple Howell.

Oliver eut une enfance particulièrement traumatisante. Malgré l'amour que ses parents lui donnaient et les séances chez le psychologue, il refusait de sortir de sa chambre pour aller au collège. Son excuse était que les autres élèves se moquaient de lui et ne voulaient pas l'approcher. À cette époque, Oliver était celui qui DEVAIT se faire taper. Les personnes le jugeaient par ses défauts visibles. Enrobé, myope, portant un appareil dentaire, le petit Valentyne était la risée de toute son école. Ce fut alors qu'il commença à tenir un cahier noir où il écrivait tout ce qu'il observait autour de lui. La solitude lui permit d'analyser chaque comportement des personnes et de les juger non pas parce qu'ils montraient mais parce qu'ils étaient. Ainsi, il "espionnait" les moindres gestes de ses voisins, proches ou autres. Au bout de plusieurs mois, il remplit son cahier. Il le garda secret dans un double fond du tiroir centrale de son bureau. Personne n'avait droit de le lire. Au fil du temps il apprit que les hommes ne sont que des monstres.

Devenu adolescent, il commença à maigrir à vue d’œil et enleva son appareil. Il eut le droit de porter des lentilles de contact à la place de ses lunettes de vue. Il alla chaque jour à la salle de musculation et devint un vrai Apollon. Lorsqu'il entra au lycée, les autres, ne l'ayant pas vu depuis un certain temps, se demandèrent si c'était bien le Oliver qu'ils connaissaient. Son physique changea, certes, mais son mental aussi. Il brutalisait les petits nouveaux et en frappait quelques-uns. Le gentil petit Oliver s'était totalement transformé. Il avait disparu laissant place à un grand, beau et fort jeune homme. Il n'aimait pas sa nouvelle façon d'être mais il savait que pour se faire respecter, il fallait jouer la carte de la terreur. Il était craint de tous. Ne se laissant plus marcher sur les pieds, il faisait peur aux élèves et parfois aux professeurs. Ses parents ne le reconnaissaient pas, si bien qu'ils se demandèrent s'il était vraiment leur fils. Le père lui avait toujours dit qu'il devait faire le bien et ne pas frapper inutilement les autres. Mais tout ce qu'il lui avait inculqué s'était comme envolé de sa mémoire.
Puis arriva un tragique accident. Alors que Oliver était sorti et le policier au travail, il y eut une fuite de gaz dans la maison des Howell. Seule la mère était restée dans l'habitat. Cela faisait déjà cinq ans que la grand-mère du brun était décédée. La pauvre avait succombé à une pneumonie qui s'était poursuivi par l'arrêt du cœur. L'ancienne serveuse alluma une bougie comme chaque année elle le faisait en honneur de la défunte dame. Lorsqu'elle frotta l'allumette contre le côté de sa boîte, une grande étincelle apparut et une partie de la maison explosa, entraînant dans sa destruction, le corps de la femme.
Oliver fut bouleversé par l'évènement. Son père, d'origine française, de Paris plus précisément, décida de retourner dans sa ville natale pour essayer de mener une toute nouvelle vie loin de tous ces souvenirs trop douloureux. Après le déménagement, le brun redevint celui qu'il était. Gentil, affectueux, souriant.

Un éternuement de plus. Voilà plusieurs jours qu'Oliver était dans cet état là. Il était malade. Jamais auparavant il ne l'avait été comme cela. Décidément, Paris ne lui réussissait pas. Il avait une petite idée d'où pouvait provenir son rhume. Il s'était promené dans la ville alors qu'il pleuvait et avait sûrement du attraper froid à ce moment-là. Son père l'avait pourtant bien prévenu. Mais ce n'était qu'un tout petit rhume de rien du tout. Pas la peine de faire tant d'histoires pour ça ! Le brun allait toujours à l'université sous les ordres de son père. Il venait enfin d'avoir son propre appartement mais se laissait guider tout de même par son paternel. Le simple rhume, qui n'avait pas fait de grands dégâts jusque là, augmenta et se transforma soudain en une grosse grippe. Il commença à ne plus quitter son lit, restant plusieurs journées à dormir. La fièvre augmentait de jour en jour et Oliver était de plus en plus fatigué.

Il se réveilla dix jours plus tard dans un lit d'hôpital. Son père était dans le couloir et parlait avec une jolie dame qui devait surement être une infirmière. Le jeune homme se leva et sortit pour se joindre à la conversation. Il vit un large sourire se dessiner sur le visage de son père et fut presque étouffé par son étreinte. Il ne comprenait pas ce qu'il se passait. L'infirmière lui expliqua il était resté dans le coma plus d'une semaine. Oliver n'y crut pas directement jusqu'à voir la montre de son père où était affichée la date. Pour lui, ces derniers jours étaient passés comme lorsqu'on rêve. Un long rêve. Il resta en observation pendant deux nuits et un jour.

Il était bientôt minuit. À la montre du brun, minuit dix mais elle avançait d'une bonne quinzaine de minutes. Oliver s'était enfoncé dans une ruelle sombre. Il y avait une fumée blanche qui s'échappait d'un tuyau. On aurait dit celle qu'on trouve dans les scènes de concert. Vous savez quand le chanteur arrive. Ce soir-là, il était habillé avec un jean et puisqu'il ne faisait pas froid, il portait un T-Shirt bleu qui paraissait noir à cause de la luminosité du lieu. Il s'arrêta et regarda le ciel. Les nuages, malgré qu'il n'y en ait pas eu durant la journée, cachaient la majeure partie de la lune et des étoiles. Ces dernières scintillaient et lui rappelaient les nuits blanches qu'il passait en Australie. Il entendit une voiture au loin. Avez-vous déjà eu l'impression de marcher dans le vide ? C'était ce que ressentait Oliver à ce moment-là. Le sol était si sombre qu'on ne pouvait distinguer les contours des pavés qui parsemaient l'étroit chemin entre deux maisons tout aussi éclairées. Il avait l'impression de voler. La ruelle était longue mais mince. Des poubelles renversées se trouvaient ici et là. Surement des jeunes qui s'amusaient à les faire tombées. Un cri vint chatouiller ses oreilles. Il le suit jusqu'au fond d'une ruelle perpendiculaire à celle où il se trouvait. Il ne pouvait pas bien distinguer ce que faisait les personnes mais voyait bien que celle qui se trouvait au milieu des autres, n’appréciait pas beaucoup. Oliver s'approcha lentement. Là-bas, devant lui, se tenaient six personnes. Cinq hommes encerclaient une jeune femme. Ils lui ordonnaient de se laisser faire. Oliver ne réfléchit pas et courut vers la troupe. Il leur cria d'arrêter. À ce moment-là, sa voix résonna dans la ruelle comme un écho dans une grotte. À la seconde suivante, les agresseurs de la fille se retrouvèrent propulsés à l'autre bout de l'étroite rue. Sur le coup, notre jeune ami ne sut pas quoi faire face à ce qui s'était passé. Il se reprit et alla chercher la femme. Il ne la trouva pas. Elle devait déjà être partie.




Dernière édition par O. Ivan Howell le Mar 14 Juin - 19:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amanda E. Gallinger

Admin Qui est la plus belle ?
avatar

Messages : 167
Ma Bouille :
Mon Animal : Je suis petite, mais méchante ! x)
Je suis arrivé(e) ici le : 07/05/2011
Age : 19
Localisation : Tu vois une fille blonde, canon, sexy avec des lèvres pulpeuses et des formes trèès attirantes ? Eh bien, c'est moi ! ♥


Feuille de personnage
Vos Liens ::
Votre Avatar :: Amanda Seyfried
Vos Rp's en Cours ::

MessageSujet: Re: Oliver Ivan Howell • Resception réussie c'est un sans fautes !   Jeu 9 Juin - 18:26

Bienvenue Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://secret-world.forumgratuit.org
Invité

Invité
avatar



MessageSujet: Re: Oliver Ivan Howell • Resception réussie c'est un sans fautes !   Jeu 9 Juin - 18:50

Bienvenue =)
Revenir en haut Aller en bas
O. Ivan Howell


avatar

Messages : 6
Je suis arrivé(e) ici le : 08/06/2011


MessageSujet: Re: Oliver Ivan Howell • Resception réussie c'est un sans fautes !   Jeu 9 Juin - 20:23

Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet E. Gallinger

Admin❦Le tigre dans la peau....
avatar

Messages : 135
Ma Bouille : I'm just perfect...
Mon Animal : Le tigre dans la peau...
Je suis arrivé(e) ici le : 11/05/2011


Feuille de personnage
Vos Liens ::
Votre Avatar :: Taylor Swift
Vos Rp's en Cours ::

MessageSujet: Re: Oliver Ivan Howell • Resception réussie c'est un sans fautes !   Sam 11 Juin - 18:06

Bienvenue parmi nous Smile
Qui comptes tu prendre comme personnage pour ton avatar? Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
O. Ivan Howell


avatar

Messages : 6
Je suis arrivé(e) ici le : 08/06/2011


MessageSujet: Re: Oliver Ivan Howell • Resception réussie c'est un sans fautes !   Mar 14 Juin - 18:48

Finit ! (enfin je crois)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliet E. Gallinger

Admin❦Le tigre dans la peau....
avatar

Messages : 135
Ma Bouille : I'm just perfect...
Mon Animal : Le tigre dans la peau...
Je suis arrivé(e) ici le : 11/05/2011


Feuille de personnage
Vos Liens ::
Votre Avatar :: Taylor Swift
Vos Rp's en Cours ::

MessageSujet: Re: Oliver Ivan Howell • Resception réussie c'est un sans fautes !   Mar 14 Juin - 19:17

J'aime beaucoup l'histoire Smile
Tu es Validé pour la présentation, va signer le règlement et tu auras ta couleur Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Oliver Ivan Howell • Resception réussie c'est un sans fautes !   

Revenir en haut Aller en bas
 

Oliver Ivan Howell • Resception réussie c'est un sans fautes !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Secret World :: Début :: Présentations :: Personnages Validés-